Calamar, paix et amour

Chaque soir, au Brésil, le temps se suspend. Tous les regards convergent vers la télé. Sur l’écran des héros au regard sombre vivent des histoires d’amour et de trahison. C’est LA NOVELA, le feuilleton, le soap opéra, la sitcom. Appelle ça comme tu voudras, c’est le Brésil qui a inventé le genre (en 1955) et qui a donné au monde ce grand moment de télé. Ne le remercie pas.

Les ingrédients du succès  (selon wikipedia) sont : peu de personnages, mais toujours un bandit pourri et un très méchant, une intrigue à rebondissements, de l’amour, des trahisons, et si possible un fils perdu qui ne sait pas qui est son père (Star Wars serait elle une sitcom ?).  Le titre doit être poétique et chargé de sens (amor e perdiçao, sangue rebelde) et la trame s’adaptera aux souhaits du public.

La série de l’année  est un énorme carton diffusé dans le monde entier. Le succès est retentissant au point de faire descendre dans la rue des milliers de brésiliens qui ne sont pas d’accord avec les évolutions du scénario.

« Calamar, paix et amour » : des gros méchants, de la délation, de la trahison, de l’amour et du BTP. Et des fruits de mer.

Pilote  (mars 2014):

Dilma Rousseff,  ex-guerillera, torturée sous la dictature, camarade, amie et disciple de Lula (Lula veut dire calamar) son prédécesseur charismatique, est présidente du Brésil. Lula, lui profite d’une retraite bien méritée et reste patron du PT, le parti des travailleurs, qu’il a créé de ses 9 doigts (il en a perdu un dans une machine quand il était ouvrier métallo) et qu’il a mené au pouvoir.

dilma jeuneDilma jeune.

La Policia Federal mène une enquête ‘assez banale’ sur une cabine de lavage de voiture, un lava jato, dans une station service.

lava jatoici un lava jato qui vient chez toi laver ta voiture et qui en plus te donne un sapin qui sent bon gratos.

Episode 1 (septembre 2014):

L’enquête, contre toute attente, se complexifie et des noms importants apparaissent. La Policia Federal n’en revient pas de tout ce bol. Remonter jusqu’à l’ex PDG de Petrobras (fleuron pétrolier symbole de la formidable expansion du brésil des années 2000) à partir d’une pauvre station service, c’est Bingo. L’ex pdg en question est poursuivi, puis inculpé et  il balance.

Les brésiliens découvrent médusés le plus grand système de corruption et de blanchiment d’argent, jamais révélé. Hommes politiques de tout bord, hommes d’affaires, tout le monde est impliqué. Le PT, au pouvoir depuis 10 ans,  a sorti grâce à une politique sociale très offensive une bonne partie de la population de la misère et a payé des hélicos et quelques Porsche Cayenne a une bonne partie de la classe politique. C’est sa vision soviétique de l’économie: le partage.

Y’en a quand même un  qui dit NãO à la corrupcão: Sergio Moro,  jeune (né en 72) et ultra brillant, avocat diplômé d’Harvard, spécialité lutte contre le blanchiment d’argent, devenu juge de Curitiba (grande ville du sud du brésil). Il est le justicier  implacable, incorruptible et déterminé qui a juré, craché qu’il aurait la peau de tous les pourris et qu’il leur ferait vomir leurs voitures de luxe par les trous de nez.

moro veja

Fastforward 2014 / 2015

Sergio Moro aidé de la Policia Federal fait tomber les corrompus un par un. Chaque pourri attrapé balance le suivant. On trouve un peu de tout dans le lava jato, nom donné à l’opération: les leaders des principaux partis politiques, le groupe Odebrecht (énorme boite de BTP – Les chantiers de la coupe du Monde de foot en 2014 et des JO de Rio en 2016 sont de l’or en barres pour les attributions de marchés et les pots de vin), le groupe Petrobras, of course, même le président de la chambre des députés, principal leader de l’opposition a des comptes en Suisse.

Moro s’intéresse de très près à un triplex dans une station balnéaire chic et à des pédalos en forme de cygne qui flottent sur une marre dans une propriété à Atibaia, village pittoresque de la province de São Paulo.

pédalos cygneLes pédalos

Pendant ce temps là, le brésil s’enfonce dans une crise économique jamais vue de mémoire d’homme (le brésilien est toujours mesuré dans ses descriptions), la popularité de Dilma s’écroule, les balcons et les voitures se couvrent de banderoles ‘fora Dilma’ (dilma dehors!), les brésiliens sortent dans la rue pour taper sur des casseroles. La procédure d’impeachment est lancée par Eduardo Cunha, président du parlement (celui là même qui a des comptes en Suisse).

fora dilma

Episode 128 : Novembre 2015

Sergio Moro tombe sur une info intéressante : apparemment les cygnes s’appellent Pedro et Arthur, les prénoms des petits enfants de Lula.  Qu’est ce que ça peut bien vouloir dire ? Serait-ce Lula qui se promènerait sur les pédalo  pendant qu’Odebrecht refait toute la propriété gratos? Lula est pour la première fois sérieusement impliqué.

Pedalinhos-close-megaLes pédalos vus de près.

Episode 129 (novembre 2015, toujours)

Delcidio do Amaral, sénateur, et membre éminent du PT  se fait choper pour entrave à la justice. Il aurait dit à son pote Nestor (Cervero, un cadre de Petrobras) qui aurait  des infos compromettantes le concernant  : « combien tu veux pour fermer ta gueule? ». Sauf que le fils de Nestor, qui était fâché avec son père (il aurait essayé de lui piquer sa meuf, qui en fait était sa sœur mais qui ne savait qui était son père ?) aurait enregistré la conversation en question (je fais bien attention à utiliser le conditionnel, t’as vu). Delcidio embarqué par la police se serait écrié : Tu quoque le fili de nestor ! (Delcidio parlerait latin couramment).

delcidioDelcidio en clair obscur.

Delcidio est envoyé directement en détention préventive dans la prison de Rio, où il se serait fait livrer des diners préparés par un chef étoilé. C’est pas parce qu’on est en taule qu’il faut se laisser aller.

Dilma fait la gueule mais ne lâche rien. Plus elle s’accroche, plus le réal décroche. Dans ces contrées reculées du monde, le cours de la monnaie locale est intimement lié aux décisions politiques.

dilma-triste1

Episode 298 (février 2016) :

Moro découvre que le triplex sur la plage appartient à Lula. Tu noteras que tout le monde s’en fout que Lula ait un triplex sur la plage, ce qui intrigue les brésiliens c’est de savoir pourquoi leur ex président ne l’a pas déclaré au fisc (enrichissement illicite peut être ?).

guaruja de dosLe triplex est assez moche, je me suis dit que tu préfèrerais la plage.

La tension monte d’un cran.

Delcidio s’ennuie ferme en prison, même s’il y mange bien. Il négocie une remise de peine contre des informations bouillantes. Non seulement Lula serait au courant de toutes les manigances, mais ce serait lui le patron.

delcidio veja

La Policia Fédéral sonne à la porte de Lula et l’embarque pour lui poser « quelques questions ». A la sortie du poste Lula crie au scandale, Dilma accoure pour lui manifester son soutien et Moro prononce le mot prison.

La tension devient insoutenable.

Episode 299 –  épisode double : Première partie (mercredi 16 mars 2016) :

Dilma, annonce la nomination de Lula au poste de ministre de la Casa Civil (les ministres bénéficient évidemment de l’immunité ministérielle et ne peuvent donc pas être envoyés en prison). Tout le monde se souvient d’une phrase prononcée par Lula, en 1988 alors qu’il était leader syndical : « au Brésil quand un pauvre vole, on l’envoie en prison, quand un riche vole on le nomme ministre » et Lula se dit qu’il aurait peut être mieux fait de fermer sa gueule en 1988.

lula content

Pour Moro c’en est trop. Il offre à la presse et au public l’enregistrement d’une conversation téléphonique datant de quelques jours auparavant entre Lula et Dilma :

ça dit :

Secrétaire de dilma: La présidente aimerait parler au président Lula

Garde du corps (Lula n’a pas de portable à son nom, il peut être joint sur le portable de son garde du corps, qui lui même utilise le portable d’un pote) : Oui d’accord, je vous le passe.

Lula : Aloha

Secrétaire : un instant s’il vous plait.

Pour patienter, de la  bossa nova, vachement mieux que les 4 saisons.

Dilma : Lula, je suis en train de te faire envoyer le document pour ta nomination au poste de ministre, tu sais, au cas où.

Lula : d’accord. je l’attends.

Dilma : A utiliser en cas de besoin donc.

Lula : d’accord. Ciao chérie.

Cette conversation est  une déflagration  et fait descendre plusieurs millions de personnes dans les rues. Il y a autant de drapeaux brésiliens aux fenêtres que pendant une coupe du monde de foot et ça klaxonne à qui mieux mieux dans tout le pays. Tout ce barouf attire l’attention de la presse étrangère et c’est là que tu as du entendre parler de l’histoire.

manif fora dilma

Dilma et Lula crient au coup d’Etat  en disant que les écoutes sont illégales, mais c’est trop tard, ce qui est dit est dit. Alea jacta est comme dirait l’autre.

Jeudi 17 mars midi, Lula est nommé ministre sous les sifflets des parlementaires présents dans la salle.

Jeudi 17 mars, 13h30 un juge invalide la nomination

jeudi 15h, la décision du juge est invalidée

Fin de l’épisode qui laisse le spectateur au bord de l’arrêt cardiaque. Lula le calamar sera t il ministre?

Episode 299 –  deuxième partie (toujours le jeudi 17 mars)

Jeudi 17h, un juge de la cours suprême met fin à la dispute. La décision de le nommer ministre est une manifestation claire d’obstruction à la justice. La nomination est donc suspendue de manière préventive jusqu’au 30 mars. D’ici là il y aura des réunions pour décider si les arguments des uns et des autres sont fondés. Vu de là bas, chez toi, l’issue parait claire, mais vue d’ici, c’est pas si évident. Les voies de la politique sud américaine sont impénétrables et on n’est jamais à l’abri d’une surprise.

Jeudi soir : l’Avenida Paulista de São Paulo est envahie par les opposants à Dilma qui en ont raz la casquette  et qui se demandent pourquoi Dilma et Lula ne sont pas encore en prison (Lula embarquerait Dilma dans sa chute, entre eux c’est « à la vie à la prison », ou « si je coule, tu coules avec moi »). Ils sont plusieurs millions à brandir des drapeaux brésiliens et des portraits du juge Moro.

protesto 2Le lendemain, vendredi, la police vire les derniers résistants qui ont planté des tentes sur l’avenue. C’est déjà suffisamment le bordel question info traffic à Sao paulo, pas la peine de bloquer une des avenues les plus passantes de la ville. Le soir,  la même Avenida Paulista se couvre de drapeaux rouges du PT. Lula harangue la foule, ce qu’il fait de mieux et hurle qu’il veut le bien de son pays et le bonheur de ses compatriotes mais surtout qu’il n’est que paix et amour:  Lulinha Paz e Amor (c’est lui qui le dit)

manif pro gvt

Mardi 29 mars

Les brésiliens ont fait une pause pendant la semaine de Pâques, ici on ne prend pas à la légère les jours fériés. Dilma est toujours présidente, Lula n’est plus ministre mais pas encore en prison. Les cadres de l’entreprise Odebrecht, qui sentent que ça commence à chauffer et qu’il serait peut être temps de retourner leur veste annoncent qu’ils auraient une liste de noms avec les sommes versées correspondantes. Les cadres facétieux du géant du BTP auraient donné des surnoms pas piqués des hannetons à tous bénéficiaires de pots de vin ce qui promet un grand moment de rigolade.

and now what ?

La procédure d’impeachment a été accélérée. On devrait être fixés en avril. La policia federal et le juge Moro sont des héros nationaux. Certains brésiliens retrouvent l’espoir. Pour la première fois la justice et la police ont réussi à travailler main dans la main.

Évidemment, un des juges de la cours suprême, ami de Lula a réquisitionné les écoutes téléphoniques concernant Lula et démis le juge Moro de cette partie de l’enquête. Le gouvernement, acculé, tente le tout pour le tout.

Hier, Michel Temer, vice président et patron du PMDB (Partido do Movimento Democratico Brasileiro) a claqué la porte du gouvernement. Il aurait dit : « si tu coules, tu coules toute seule et si je peux je te donnerai un petit coup sur la tête parce que le plus beau dans l’histoire c’est que je vais être président à ta place ». Le divorce devrait être prononcé ce matin.  Sans le PMDB Dilma perd la majorité.

ça pue la fin de règne désespérée, la preuve, Maduro, président du Vénézuela et Cristina Kirshner, ex présidente de l’argentine qui comme chacun sait sont des exemples d’honnêteté et d’intégrité ont créé un groupe de soutien pour leurs camarades Dilma et Lula.

Toi aussi tu penses que Dilma devrait démissionner ? Dilma est une idéaliste qui a résisté à la torture pour défendre ses idéaux. Elle s’accrochera jusqu’au bout. C’est ce qu’elle dit.

Et puis si elle est virée, qui lui succédera ? Les brésiliens cherchent toujours l’homme politique irréprochable, ou au moins un qui ne soit pas trop trop mouillé.

To be continued. Avec des cœurs.

dilma coeur

Advertisements
Cet article, publié dans Seriously ?, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Calamar, paix et amour

  1. Céline Diot dit :

    Moro… Nisman ???
    En Argentine ils ont des façons assez radicales de régler ce genre d’histoires (gênantes). J’espère que Moro est bien entouré (de gardes du corps?) We stay tuned !

  2. Maman dit :

    Comme mon précédent message ne t’est pas parvenu je remets ça. Du coup j’ai tt relu. Beaucoup d’humour pour un sujet plus qu’affligeant : bravo!
    Je te disais que puis qu’apparament Lula est divorcé et donc un possible coeur d’or à prendre, je suis persuadée que dans la nuée des bombas qui lui font les yeux doux il pourrait piocher une gentille petite qui mettrait un peu de glamour dans ce culebrón palpitant. Par ailleurs j’ai ouï dire que François Hollande envisageait d’adopter les 2 fils de Lula pour assurer le régime du capitaine de Pédalo. FH à offert aux 2 jeunes 2 paires de rames en plus, pour les aider à traverser le charco et assommer les requins..

  3. Ping : O super Impeachment Votação Show ! | This is Brasil Baby

  4. Ping : Tchau Querida | This is Brasil Baby

  5. Ping : Also staring…. les seconds rôles de la télé-novela | This is Brasil Baby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s