Cliché #2 : El Maté

Le new yorkais est pressé, il a toujours un truc à faire ou le monde à sauver. Le new yorkais ne peut pas perdre de temps, jamais, Time is Money, alors le new yorkais boit son café dans la rue, en marchant d’un pas rapide, tout en gueulant dans son téléphone des trucs supers importants (it’s like you know).

(exemple de new yorkais buvant du café. y’a pas que les bombasses qui en boivent, mais les autres, personne ne les prend en photoje sais qu’elles ne sont pas new yorkaises, –  who do you think i am ? – mais You know what I mean)

Le Porteño (c’est comme ça qu’on appelle les habitants de Buenos Aires, parce que Buenos aires est un port j’imagine, non ?), boit du maté.

Le maté (ou yerba maté) est un mélange d’herbes qu’on place savamment dans une petite calebasse, la poudre en haut, les feuilles en bas, on retourne dans un sens, dans l’autre, on place les feuilles en diagonale, on tasse, on tourne encore une fois. Apres, on verse de l’eau frémissante sortie tout droit du thermos. Puis on aspire le tout grâce à un petit ustensile drôlement pratique à mi chemin entre la cuillère, le filtre et la paille (je cherche activement d’autres utilités à cette chose nouvelle dans mon paysage). Quand il n’y a plus d’eau, on en rajoute, d’où l’utilité du thermos à proximité. Le maté est très amère, alors parfois il faut rajouter du sucre et donc avoir un récipient avec du sucre dedans à portée de main, et une cuillère.

Résumons : le buveur de maté a donc besoin d’une calebasse, du paquet de maté, d’une bombilla (c’est le nom de la chose paille), d’un thermos et d’un Tupperware plein de sucre. Le maté se boit si possible assis (avec tout le bordel à trimballer c’est sur que c’est plus simple, mais on trouve aussi des buveurs de maté debout et qui marchent, forcément pas trop vite), en groupe et la tradition veut qu’on le passe de mains en mains dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour ralentir le temps.

Le porteño boit autant de maté que le new yorkais de café.

(Le buveur de maté solitaire)

(Les buveurs de maté en groupe)

(Les buveurs de maté sportifs)

(Les buveurs de maté ambulants)

(Les buveurs de maté romantiques)

(Les buveurs de maté détendus)

Publicités
Cet article, publié dans Delicious, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s