Life Aquatic

Je vis dans un aquarium. Aucune métaphore, je suis entourée de poissons. Des requins sur les branches du sapin, des kilomètres du mot poisson calligraphié en attaché,  des sirènes dans la baignoire, des thons dans mon lit (là encore aucune métaphore, je viens de lire et d’aimer « requiem pour un thon » de Romain Chabrol), le tout orchestré par des les ‘tadam’ lancinants de la BO des dents de la mer version funky lalo shifrin (ça fait moins peur).

Entre deux ‘tadam’, alors que je gambade d’un pas aquatique entre les morues, je tombe sur le reflet argenté d’un squale enfermé. Il est là, à peine dissimulé derrière un rideau de perles, il regarde les passants, impassible. Lui, un vestige de la préhistoire à présent fossilisé sous les doigts de l’artiste.

Mauro Corda, sculpteur monumental, nous renvoie l’image du monde et ses contorsions les plus sombres.

Dans son univers, les poissons volent et les humains se plient. Tous ont le regard noir. Noir abyssal des corps déformés, noir condamné du noyé, noir prisonnier de l’enfant enfermé dans un monde qui ne lui appartient plus, noir déshumanisé de celui qui porte  sur ses épaules toute la souffrance du monde.

C’est par les profondeurs orbitales que la vie s’échappe des corps en mouvement. Les êtres sont fantomatiques, automates dans un monde vide de sens. Le vide nous emplit.  La souffrance est palpable et le réalisme angoissant.

« L’ATMOSPHÈRE que nous propose Mauro Corda est irrespirable; l’humain semble vivre un péril ou s’en protéger. La beauté des volumes, la pureté du visage et sa brillance ajoutent au malaise» écrit Thierry Delcourt dans le portrait qu’il peint de l’artiste – et pourtant notre regard caresse, nos mains se tendent pour essayer de palper la prouesse technique qui défie la gravité. On veut toucher tout en frissonnant à l’idée de sentir le sang froid du métal, sa morsure.

Le squale n’est pas seul dans son aquarium métallique. Une raie, un saint pierre, un barracuda lui renvoient des bulles et peuplent le temps d’une exposition les océans de murs de l’Opéra Gallery.

Mauro Corda est né en France en 1960, il vit et travaille à Paris. http://www.mauro-corda.com

Jusqu’au 20 décembre.

OPERA GALLERY PARIS
356, rue Saint-Honoré75001 PARIS – FRANCE
Tel (33-1) 42 96 39 00
Fax.(33-1) 42 96 39 02
Email : paris@operagallery.com

 

Publicités
Cet article, publié dans Voir et Entendre, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Life Aquatic

  1. chroniquessansraison dit :

    Les artistes sont les miroirs de leur époque on dit… Corda est sans doute bien dans son temps, propre mais gris, pur mais tragique, où est passé l’enthousiasme?
    La création est là c’est sûr, ce gris me donne envie de rire par contrecoup! Ha! Ha! comme il est drôle le mec dans son bidon jusqu’au cou, et celui avec une tête cubique il est à mourir de rire, oui mais en se forçant!

    Voila c’est tout pour aujourd’hui.

  2. chroniquessansraison dit :

    Ben et la suite???
    Oye que aqui estamos esperando algunas news.

  3. Bombay Magic dit :

    Chapeau Patricia!
    Je reviens sur le net … et sur Bombay, après un petit tour par la case France, et je vois qu’il y en a qui réussissent, brillamment, leur passage à un blog parisien. C’est cool, je vais pouvoir suivre l’actualité artistique parisienne.

    • patricia dit :

      @bombay magic : t’es gentille, vue la maigre production de ces dernieres semaines (mois ?).

      • Bombay Magic dit :

        ah oui j’avais pas fait attention aux dates des billets!!!! C’est bien, comme ça, je ne suis pas jalouse de ta folle vie culturelle (on a eu la compagnie Paul Taylor en plein air devant l’Asiatic Library samedi dernier, tu te rends compte ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s